La Maladie de Crohn2018-11-29T14:11:02+01:00

La Maladie de Crohn

Introduction

La maladie de Crohn est une maladie de l’appareil digestif touchant les sujets jeunes, mais pouvant survenir à tout âge. C’est une maladie inflammatoire et chronique, évoluant par poussées.

Heureusement cette pathologie, une fois prise en charge, permet au patient de vivre tout à fait normalement et sans contraintes tout en pouvant mener à bien ses projets de vie autant sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

Qu’est ce que c’est ?

Plus précisément la maladie de Crohn est une inflammation de la paroi du tube digestif et cela de manière chronique. Cette inflammation touche particulièrement l’iléon (fin de l’intestin grêle) et le gros intestin ou côlon.

Cette pathologie se déclenche en général chez le sujet jeune (environ 20-30 ans), mais elle peut, de manière plus rare débuter plus tôt ou plus tard. Elle évolue par poussées de crise inflammatoire entrecoupées de période de rémission. La durée des crises et des périodes de rémissions est de longueur variable et aléatoire, certaines personnes ne feront qu’une seule poussée tandis que d’autre pourront en faire une tout les mois par exemple.

Comment l’attrape t’on ?

L’origine de la maladie est encore inconnue et aucune cause n’a été mise en avant.

En revanche certains facteurs pourraient augmenter le risque de survenue de cette maladie, comme :

  • Des facteurs génétiques : individus ayant des prédispositions génétiques
  • Des facteurs immunologiques : individus ayant eu un dérèglement de la flore intestinale
  • Des facteurs environnementaux : hygiène de vie, alimentation, infections bactériennes
  • Le tabac : participe à son aggravation et la fréquence des poussées

Symptômes

La maladie de Crohn se caractérise par certains signes, notamment :

  • Douleurs abdominales
  • Diarrhées
  • Présence de sang dans les selles
  • Présence de glaires dans les selles
  • Peut se manifester par des douleurs articulaires ou au niveau des yeux pendant les crises inflammatoires
  • Altération de l’état général, fatigue, possible amaigrissement

Diagnostic

Le diagnostic sera fait dans la plupart des cas pendant une poussée inflammatoire suite à :

  • Une prise de sang
  • Une coloscopie : qui montrera les lésions du côlon faîte par la maladie
  • Une biopsie de la paroi du tube digestif sera fait pendant la coloscopie ce qui confirmera la présence de la maladie de Crohn
  • Un antéro-scanner ou IRM : qui peut être une alternative à la coloscopie

Traitement

L’étiologie de la maladie étant encore inconnue aucun traitement existant ne permet de guérir totalement de cette maladie, en revanche les traitements actuellement prescrit permettent tout à fait de vivre normalement malgré la maladie.

Les traitements se basent sur deux principes, le traitement de fond permettant de prévenir les rechutes et le traitement d’attaque qui est prit lors des crises.

Ces traitements sont prescrits par un gastro-entérologue et reposent la plupart du temps sur une prise de corticoïdes et d’immunosuppresseurs.

Le bon déroulement du traitement reposera également sur une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine et équilibrée.

Pourquoi l’ostéopathie ?

L’ostéopathie dans le cas de cette maladie peut s’avérer très utile.

En effet, cette maladie atteignant l’appareil digestif, il se peut que par lien viscéro-somatique (le nerf de l’organe part de la colonne vertébrale) et par lien viscéro-mécanique (l’organe lui-même «s’accroche » sur la colonne vertébrale), votre dos vous fasse souffrir.

Dans ce cas, votre ostéopathe ira lever toutes les zones de tensions qui se seront progressivement installées au niveau de votre colonne vertébrale mais également au niveau des muscles alentours, dans le but de vous relâcher et de diminuer vos douleurs.

L’ostéopathe pourra également agir directement sur vos viscères par des manipulations douces et sans douleurs pour permettre une fois encore de lever toutes les tensions accumulées sur les organes lésés par la maladie.

L’ostéopathie ne pourra pas vous aider à guérir totalement de cette maladie, mais elle pourra, en plus de votre traitement, vous aidez à mieux la gérer, à mieux la supporter, et vous permettre d’être soulagé durablement.

En revanche il est déconseillé de consulter un ostéopathe en période de poussées, il est préférable de prendre rendez vous une fois cet épisode passé.

Conseils

Il est conseillé au patient atteint de la maladie de Crohn d’avoir une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation.
Au niveau du régime alimentaire, lors des crises, il est conseillé d’avoir une alimentation pauvre en fibres (céréales, légumes, fruits…), car ce sont des aliments difficiles à digérer par votre tube digestif déjà lésé et enflammé par la poussée. En revanche en dehors des crises, il est préférable d’avoir une alimentation la plus équilibrée et la plus variée possible.

Il est également très important de vous hydrater, car les diarrhées éliminent l’eau de votre corps, il est donc primordial d’avoir avec vous une bouteille d’eau pour que vous puissiez boire régulièrement.

Une activité physique régulière est également recommandée.
Enfin un arrêt du tabac est fortement conseillé car, celui-ci aggrave la maladie et augmente la fréquence des crises. En conclusion un arrêt du tabagisme pourra faire évoluer favorablement votre maladie.