La Maladie Coeliaque2018-11-29T14:12:28+01:00

La Maladie Coeliaque

Introduction

La maladie coeliaque est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin grêle.

Elle s’apparente à une allergie au gluten.

Qu’est ce que c’est ?

La maladie coeliaque est différente de l’intolérance au gluten car dans la maladie coeliaque une réaction immunitaire est en jeu par l’allergie au gluten tandis que, dans l’intolérance, il n’y aura pas cette réaction.

L’ingestion de gluten déclenche une réaction immunitaire anormale dans l’intestin grêle créant une inflammation de la paroi de l’intestin et créant ainsi les symptômes et les douleurs.

Comment l’attrape t’on ?

C’est une maladie dite auto-immune, elle ne s’attrape donc pas et n’est donc pas contagieuse, elle apparaît sans causes réellement connues.

Cette maladie peut survenir à tout âge, dès l’âge de 6 mois, et touche plus les femmes que les hommes.

Nous savons en revanche, que cette maladie à une composante héréditaire, c’est à dire que si une personne de votre famille proche à cette maladie vous avez plus de chance de l’avoir au cours de votre vie. Certains facteurs environnementaux seraient également des facteurs favorisant au déclenchement de cette maladie.

Symptômes

Les symptômes de la maladie coeliaque sont assez variés, voici les plus retrouvés :

  • Trouble du transit à type de diarrhées et pouvant alterner avec une constipation
  • Douleur abdominale, en général plus situé autour du nombril
  • Vomissement possible
  • Retard de croissance chez l’enfant
  • Manque ou perte d’appétit
  • Changement d’humeur
  • Fatigue
  • Présence de gaz et de ballonnements
  • Perte de poids possible
  • Etat dépressif
  • Douleur aux articulations
  • Crampes musculaires

Diagnostique

C’est une maladie souvent mal diagnostiquée, car elle n’est pas évidente à déceler et peut même parfois passer inaperçue car elle peut se déclencher de façon asymptomatique.

Tout d’abord des tests sanguins sont réalisés pour regarder le taux d’anticorps présent et déterminer s’il y a bien une réponse immunitaire gluten.

Ensuite une biopsie de la paroi de l’intestin grêle est faîte pour observer s’il y a des lésions faîte par la maladie sur cette paroi.

Enfin une diète sans gluten est demandée et confirme le diagnostic si les symptômes diminuent voir disparaissent au bout de quelques semaines.

Traitement

La maladie coeliaque étant une maladie auto-immune, il n’existe pas de pas de traitement curatif. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’administrer un traitement médicamenteux.

Une diète sans gluten à vie est alors prescrite et suffit dans la majorité des cas pour que les symptômes disparaissent. Les effets sont déjà visibles au bout de quelques semaines en revanche la guérison grâce à cette diète peut prendre plusieurs années (2 à 3 ans).

Pourquoi l’ostéopathie ?

L’ostéopathie dans le cas de la maladie coeliaque, peut s’avérer très utile.

En effet, cette maladie auto-immune atteignant l’appareil digestif, notamment l’intestin grêle, il se peut que par lien viscéro-somatique (le nerf de l’organe part de la colonne vertébrale) et par lien viscéro-mécanique (l’organe lui-même «s’accroche » sur la colonne vertébrale), votre dos vous fasse souffrir, en plus de votre ventre.

Dans ce cas, votre ostéopathe ira lever toutes les zones de tensions qui se seront progressivement installées au niveau de votre colonne vertébrale mais également au niveau des muscles alentours, dans le but de vous relâcher et de diminuer vos douleurs.

L’ostéopathe pourra également agir directement sur vos intestins par des manipulations douces et sans douleurs pour permettre une fois encore de lever toutes les tensions accumulées sur l’organe.

L’ostéopathie pourra donc vous aider à retrouver un bon transit, en plus de vous aider à mieux digérer, à diminuer votre sensation d’inconfort, et vous permettre d’être soulagé durablement.

Conseils

La maladie coeliaque étant une « allergie » au gluten il faudra donc éliminer de votre alimentation tous  les aliments en contenant.

A bannir :

  • Les céréales ou il y a du gluten (blé, orge, boulgour, seigle épeautre, les pâtisseries vendues en boulangerie, les pâtes et les biscuits)
  • Les aliments préparés en grande surface : les yaourts aux fruits, crème glacée, mélange à chocolat chaud, sauces tomates, cube de bouillon, viande en conserve saucisses, soupes, beurre d’arachide….
  • Les boissons alcoolisées faîte à partir de céréales : bière (sauf celles sans gluten), gin, vodka, whisky, scotch
  • Attention, certains médicaments et produits de cosmétique peuvent en contenir

A privilégier :

  • Les aliments frais : légumes et fruits frais, viandes fraîches, poissons frais
  • Les plats fait maison